!
back-to-top

Un dispositif innovant pour surveiller les nouvelles plantations

En mars 2018, à l’initiative du conseil départemental des Hauts-de-Seine, maître d’ouvrage des aménagements paysagers du prolongement du T1, une trentaine d’arbres ont été plantés le long de l’avenue de la Redoute. Des frênes, des érables et des prunus bordent désormais cet axe qui est concerné par les travaux du prolongement. Pour suivre l’enracinement de ces jeunes arbres, le projet a mis en place une expérimentation grâce à un système informatique innovant développé par Urbasense.

Le dispositif est composé de sondes tensiométriques, placées au pied d’arbres témoins, et d’une station d’acquisition qui analyse et traite les données recueillies par des capteurs. Ces derniers évaluent l’état des racines, la température du sol et son état hydrique, c’est-à-dire la quantité d’eau disponible. En croisant ces données avec d’autres éléments tels que les prévisions météorologiques et l’état de développement du système racinaire, des recommandations d’arrosage sont établies et transmises. Des prévisions hebdomadaires permettent alors aux agents de maintenance de planifier les opérations d’arrosage selon les besoins en eau des végétaux.

Ce système garantit ainsi l’efficacité de l’arrosage d’une semaine sur l’autre et l’optimisation de l’apport en eau, évitant son gaspillage et des déplacements de personnel inutiles. L’empreinte carbone est de ce fait réduite !

 

 

Schéma : © Urbasense
Photo : © Cyril Badet